Viser la première marche du podium : c’est l’objectif commun des sportifs de haut niveau et des commerciaux. Pour atteindre ce but, vous avez tout à gagner à adopter les bonnes pratiques inspirées du sport professionnel. Voici lesquelles.

 

Construire sa « feuille de route opérationnelle » et avoir un mental de champion

Dans le domaine de la vente comme sur un terrain, c’est la combinaison d’un plan d’action, ou d’un programme d’entraînement composé d’objectifs « SMART », avec un « gros » mental qui fait toute la différence. Un commercial performant doit compter sur une stratégie bien définie et sur une volonté farouche de réussir. L’ambition doit être son moteur, la résilience son carburant. Un échec ? C’est l’occasion de rebondir, et pourquoi pas de modifier sa stratégie ou sa cible.

 

Maximiser son énergie

La vente n’est pas une course de vitesse : c’est un marathon. Dans ce métier d’endurance, la gestion de l’énergie est la clé de la réussite. Impossible d’être performant tout le temps. Ce qu’il faut, c’est l’être au bon moment. Et également : connaître son marché et ses acteurs, être à l’écoute des opportunités à saisir, apprendre à se poser pour mieux repartir de l’avant. N’oubliez pas de caler des parenthèses de récupération entre deux rendez-vous (ou appels) importants.

 

S’appuyer sur le collectif

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin : cette maxime est celle des vendeurs qui réussissent. Les grandes équipes naissent d’une subtile alchimie composée de talent et d’expérience, mais aussi de soutien et d’entraide. Et oui : la vente est un sport collectif !

 

Apprendre à savourer les victoires

Porter un regard satisfait sur sa prestation, se congratuler, fêter dignement le succès – c’est la fameuse 3e mi-temps appliquée au monde de l’entreprise. Elle est bonne pour le moral et essentielle pour la cohésion d’équipe. Il y aura d’autres défis. En attendant, il faut savoir profiter… avant de repartir de plus belle !