Patrick Robert s’est prêté au jeu des questions/réponses pour nous expliquer son rôle de directeur commercial à temps partagé.

 

Présentez-vous en quelques mots…

« Mon parcours professionnel s’est articulé autour de deux axes : d’un côté, le développement commercial et la fidélisation de la clientèle ; de l’autre, le management d’équipes. Ma vision commerciale et stratégique s’inscrit résolument dans l’action. Je m’inspire du sport pour transmettre mon ADN autour du dépassement de soi, du travail d’équipe et de la transmission des valeurs. »

 

Le temps partagé, c’est quoi ?

 « Le temps partagé permet à une entreprise d’acquérir le savoir-faire d’un expert, dans quelque domaine que ce soit, pendant une période de temps limitée chaque mois. L’expert met ses compétences au service de plusieurs clients, en portant un regard extérieur et objectif sur leur activité. »

 

Pourquoi avez-vous choisi le temps partagé ?

« Il y a deux ans, j’ai décidé de lâcher le salariat et de créer ma propre structure. Après avoir cheminé pendant 6 mois,  j’ai découvert le principe du temps partagé et je me suis lancé. »

 

À quoi ressemble le planning d’un directeur commercial à temps partagé ?

« C’est un planning très varié : je me partage entre 4 clients sur environ 13 jours par mois. Je passe 97 % de mon temps dans l’entreprise. Le travail mensuel avec chaque client se décompose de la façon suivante :

  • Une réunion commerciale et marketing avec l’équipe,
  • Une ou deux revue(s) de comptes mensuelle(s) avec l’équipe commerciale
  • Des réunions ou des formations autour de sujets divers tels que le recrutement d’un commercial ou l’organisation d’un séminaire…
  • Des « journées terrain » avec les commerciaux
  • Du reporting »

 

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?

« Bâtir des relations riches avec des clients variés. Chaque mission est une source d’enrichissement personnel et professionnel. Chaque rencontre est un plaisir. Chaque journée de mission est une remise en question : « aujourd’hui, quelle va être ma valeur ajoutée à l’entreprise ? « . Mes clients disent de moi que je suis un facilitateur : j’optimise la communication entre les personnes, je fluidifie les rapports entre les services, et j’aide à tirer le meilleur de l’intelligence collaborative. Pour conclure, le dirigeant est le pilote et moi je suis son co-pilote.»