Depuis le début de la crise sanitaire, le télétravail est la règle et le présentiel en entreprise l’exception. Dans ce contexte, il est primordial de se réorganiser et d’établir des règles de pilotage des équipes à distance. Voici quelques conseils pour manager vos équipes de loin.

  1. Valorisez la confiance et l’autonomie

La confiance favorise l’autonomie des collaborateurs et leur engagement individuel. La première chose à faire, en période de crise, consiste donc à bâtir des relations de confiance avec vos équipes et à valoriser leur esprit d’initiative. Mais attention, dans le même temps, à tenir compte de leurs éventuelles souffrances : soyez à l’écoute des signaux indiquant un mal-être ou un problème d’organisation personnelle afin d’y remédier au plus tôt.

  1. Clarifiez le cadre de travail

La règle du « chacun chez soi » oblige les salariés à revoir leur organisation et à gérer en parallèle leurs contraintes professionnelles et personnelles. Pour simplifier la vie de vos équipes, prenez le temps de définir des règles de fonctionnement : horaires à respecter, responsabilités individuelles à définir, fréquence des prises de contact à établir. Tout cela en tenant compte des contraintes de chacun.

  1. Maintenez le lien avec vos équipes

Un contact régulier est primordial : prévoyez des plages horaires dédiées à des échanges individuels et collectifs pour maintenir le lien. Communiquez les informations relatives à la situation financière et sociale de l’entreprise, sans insister sur les nouvelles anxiogènes. Enfin, choisissez les outils de communication adaptés : logiciels de visioconférence, applications de messagerie, outils collaboratifs.

  1. Motivez vos collaborateurs

En période de crise, la motivation contribue à redynamiser les équipes, mais aussi à estomper les doutes. Trouvez les bons mots pour encourager vos collaborateurs par téléphone ou en visioconférence, instaurez des rituels rassurants (professionnels et personnels), n’hésitez pas à les challenger sur de nouveaux marchés potentiels. Et, surtout, n’oubliez pas de les féliciter pour leur implication et leur autonomie !